Réincarnation

La croyance en la réincarnation est fondée sur la foi en Dieu et en sa justice. Selon les cultures et les dogmes, il existe plusieurs façons d'appréhender la réincarnation et l'idée d'une vie après la mort.

L'idée judéo-chrétienne de l'existence d'un enfer et d'un paradis n'est plus exactement celle de nos contemporains. Nous allons essayer d'apporter ici une vision plus complexe – moins binaire – de l'existence d'une vie après la mort, et du but de notre incarnation sur la Terre.

Car tout part de là. Notre existence a-t-elle un but ou n'est-elle que le fruit du hasard ?
Croire en la voyance, cela présuppose de croire en une forme de destinée, c'est croire en l'existence de forces qui dépassent nos perceptions ; forces ésotériques, esprits ou – plus directement – en Dieu.

Sous quelles conditions l'âme peut-elle rejoindre ce que nous appelons le paradis ? Est-ce la destination de tout un chacun ou faut-il avoir accompli certaines tâches avant que cela ne nous soit accordé ? La réincarnation est-elle un bienfait ou une punition ?
Nous supposons ici que le but de notre incarnation est de tendre autant que possible vers un état de perfection, qui revêt, soit la forme d'une expiation, soit celle d'une mission.
L'expiation, c'est le fait de « subir toutes les vicissitudes de l'existence corporelle. »
Notre mission, c'est celle de tendre vers la perfection, par le travail et le mérite, par le don de soi.

Lorsque vient la mort, les liens qui relient le corps à l'âme se rompent, et celle-ci redevient ce qu'elle était ; liberté et lumière.

La réincarnation se produit ensuite pour nous permettre de parachever notre mission, d'expier les fautes commises – s'il y en a ; et ainsi de se rapprocher davantage de Dieu.

 reincarnation